Remise au goût du jour d'une maison des années 70 : redistribution et ouverture des espaces de vie dans une ambiance minérale et végétale.

Avant

Le projet consiste à redistribuer les espaces d’une maison des années 70 et gommer la décoration obsolète.

 

L’entrée d’origine de cette maison n’est plus utilisée depuis longtemps. La jeune famille qui vient d’investir la maison familiale, rentre par la buanderie ce qui évite de faire le tour de la maison. Comme dans toutes les maisons des années 70, les espaces sont cloisonnés et ne correspondent pas au mode de vie actuel qui requiert des espaces ouverts avec des circulation fluides.                                                                               

Autre bémol, le rez de chaussé ne dispose d’aucune baie vitrée donnant un accès direct sur le jardin.

 

Au départ le jeune couple souhaitait simplement aménager une cuisine fonctionnelle : cuisine ouverte ou fermée ? S’ils ouvraient la cuisine, comment gérer les espaces ?  Devaient-t-ils implanter la cuisine au même endroit ? Autant de questions et d’incertitudes qui les ont incitées à me confier leur projet pour que je puisse leur apporter mon expertise et leur permettre d’avoir une vision globale de leur futur intérieur.

 

Pour minimiser le coût des travaux la cuisine conserve son emplacement initial, la salle à manger est venue s’installée naturellement à côté de la cuisine dans l’immense hall d’entrée déserté. La création d’une porte fenêtre permet d’avoir un accès direct sur une terrasse végétalisée. Là aussi le budget a été maitriser puisque les deux baies vitrées coulissantes viennent se loger sous un linteau existant.

 

La buanderie a laissé place à une entrée fonctionnelle judicieusement agencée et désormais ouverte sur le salon.

Les espaces se sont ouverts, la circulation plus fluide se fait désormais autour de la montée d’escalier qui a retrouvé une seconde jeunesse.

 

Mes clients désiraient revoir la décoration de leur intérieur tout en conservant la pluspart de leurs meubles  et souhaitaient une ambiance minérale et végétale. La création de deux verrières (l’une séparant l’entrée du salon et la deuxième intégrée au projet de la cuisine) et le choix de parements de briques ont donné une connotation industrielle s’harmonisant avec leurs meubles aux bois foncés. L’aspect minéral désiré a été apporté par les parements de briques naturelles, les carrelages aux tons calcaires, la crédence de la cuisine  imitant des galets, le métal des verrières. L’aspect végétal n’est pas uniquement apporté par des plantes vertes. Des coussins aux motifs tropicaux, des verreries translucides dans des camaïeux de bleus et de verts, le papier peint de la montée d’escalier suggèrent de façon beaucoup plus subtile le monde végétal.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Jacqueline Dupuy Décoratrice d'intérieur